• L'Envol des Ages de Fernand Gregh

                 L'Envol des Anges 
    L'ombre est bleu et la nuit palpite d'ors tremblants
    Dans l'azur, on croit voir flotter des voiles blancs
    Qui frémissent au souffle onduleux du mystère.

     
    Les longs voiles traînants des anges de la terre
    Qui montent vers les cieux, sans fin, sans bruit, en une
    Ascension dont l'essor tremble au clair de lune.

     
    N'entends-tu pas dans l'infini, battre leurs ailes ?
    Les étoiles, au chant des sphères éternelles,
    Palpitent dans le vent de ces ailes rythmées,

     
    Qui lentement, parmi les ombres embaumées,
    Et le soleil immense et bleu de toutes choses,
    Eventent le silence et font pâmer les roses.

                                                                                    (L'ombre est bleue)


  • Commentaires

    1
    Josee
    Mercredi 8 Mars 2006 à 09:59
    Quel
    Talent ma jeanne, et tes images sont toujours en harmonie avec tes poemes. Gros bisous bleutés ma jeanne.
    2
    Mercredi 8 Mars 2006 à 11:53
    merci josée
    j'aime tant harmoniser heureuse que tu apprécies ma chérie..Bisous doux!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :